[NEWS] La néobanque Qonto devient la plus grosse licorne française

Le spécialiste français du paiement dédié aux entreprises Qonto est devenu une licorne, et même la plus grosse licorne française, grâce à une levée de fonds géante de 486 millions d’euros qui valorise l’entreprise à 4,4 milliards d’euros, a-t-elle annoncé mardi.

« Avec cette levée, l’une des plus conséquentes de l’histoire de la French Tech, Qonto devient la 24e licorne (jeune entreprise non cotée et valorisée à plus d’un milliard de dollars, NDLR) d’un écosystème qui ne cesse de croître, à Paris comme dans les territoires », s’est félicité Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, cité dans le communiqué publié par Qonto, en rappelant l’objectif du gouvernement de passer de trois à 25 licornes entre 2017 et 2025.

Qonto, créé en 2017, revendique ainsi une valorisation supérieure à celle affichée en septembre dernier par Sorare, qui a créé un jeu en ligne d’échange de vignettes de joueurs de football en s’appuyant sur la technologie émergente des NFT: Sorare avait annoncé une valorisation à 4,3 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros), à la suite d’une levée de fonds record pour la French tech de 680 millions de dollars (580 millions d’euros).

Ce classement est basé sur les valorisations dévoilées à l’occasion des levées de fonds de ces licornes non cotées, et ne permet donc pas de comparaison en temps réel.

Plus récemment, c’est le gestionnaire de paie Payfit et le spécialiste du paiement mobile Lydia qui avaient accédé au statut de licorne.

En septembre, M. O avait déclaré espérer voir une start-up française entrer au CAC 40 d'ici à 2025.

Avec cette nouvelle manne, Qonto souhaite améliorer ses services en proposant de nouvelles fonctionnalités et en améliorant son service client (notamment en créant un hub à Barcelone) mais aussi continuer son expansion européenne en investissant 100 millions d’euros dans chacun des quatre pays où elle est présente (France, Italie, Espagne et Allemagne) et en s’implantant dans de nouveaux pays à partir de 2023.

« A horizon 2025, on prévoit que plus de 75% des nouveaux clients seront acquis hors de France », annonce à l’AFP Alexandre Prot, cofondateur de Qonto.

L’établissement ambitionne également de quadrupler le nombre de ses salariés d’ici à 2025, à 2.000, et d’atteindre un million de clients au même horizon, contre 220.000 aujourd’hui.

ktr/ak:lum/