moOngy participe aux Jeux Olympiques de Paris 2024

22 mois nous séparent de l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Nous avons décidé, à notre manière de participer à cet incroyable événement.

Team moOngy Paris 2024

Pourquoi ?

 

Tout d’abord parce que nous partageons avec le sport des valeurs fortes : l’audace, le plaisir, la confiance, l’ambition et le respect.

Le sport est un formidable vecteur d’émotions. Joie immense comme terrible déception, c’est ce qui fait l’essence du sport mais aussi toute sa beauté. Au-delà des limites du terrain les athlètes sont des modèles de force mentale, d’abnégation et de persévérance dont nous aimons nous inspirer.

 

Comment ?

 

En partageant l’espoir fou de jeunes athlètes français : être aux JO 2024. En leur donnant les moyens d’atteindre leur rêve et en vous racontant leur histoire, leurs victoires et leurs doutes.

La team moOngy Paris 2024 c’est 5 jeunes talents sportifs prêts à en découdre pour atteindre le plus haut niveau.

 

Aziz BOUKEBAL : La course en tête

Aziz est ingénieur en conception de procédés, consultant chez Bee Engineering à Nantes.

Le coureur carcassonnais a multiplié les performances au cours de la saison écoulée, qui le placent parmi les sportifs français les plus prometteurs sur la discipline du semi-marathon et en le classant dans le top 10. En pleine montée en puissance, Aziz veut aller plus loin et vise une participation aux Jeux Olympiques sur l’épreuve du marathon. Il s’entraine actuellement à Iten au Kenya pour atteindre son rêve.

Jade MARÉCHAL : Un rêve à portée de fleuret

Du haut de ses 21 ans, la jeune escrimeuse fait partie des grands espoirs tricolores de cette discipline. Jade a su s’imposer progressivement jusqu’à rejoindre l’équipe de France d’escrime Sénior en 2019, et intégrer le prestigieux centre international d’entrainement Olympique, l’INSEP en 2020. Aujourd’hui elle avance vers un objectif crucial, les JO 2024 ; et pour cela elle est prête à tout donner. Dernier résultat prometteur : Jade est championne d’Europe 2022 U23 par équipe.

Victor COROLLER : La renaissance

Après 4 années difficiles suite à des blessures, la patience, le travail et la persévérance ont été déterminants dans son parcours. Depuis cette année, le rennais revit. D’abord la médaille de bronze aux championnats de France Élites puis sa place de finaliste aux derniers championnats d’Europe d’athlétisme à Munich, sa première finale internationale. Désormais, il a le vent en poupe et son cheminement vers la quête olympique semble s’éclaircir à nouveau. Il aspire à confirmer tous les espoirs placés en lui depuis son parcours très réussi dans les catégories jeunes.

« Victor a depuis les plus jeunes catégories démontré tout son talent sur la discipline qui était la mienne, le 400 m haies. Son record de France Junior, il y a quelques années, lui a ouvert les portes des équipes de France jeunes. Son choix mûrement réfléchi daller se confronter aux meilleurs au quotidien pour passer un cap et sa détermination, lui ouvriront à nen pas douter celles de Jeux Olympiques de Paris 2024. »

Stéphane Diagana, double champion du monde du 400 mètres haies

Luan MAZET-VIGNAUD : une volonté de fer !

« Faire du sport comme ça, cest devenu une passion et quelque chose dont je ne peux me passer. »

Victime à l’âge de 7 ans d’un Sarcome d’Ewing, Luan refuse d’abandonner la pratique du sport. Son médecin lui recommande alors la pratique de la natation. Repérée en début de 6ème par son professeur d’EPS, elle saisit la passerelle qui relie le collège au club du MPN (Montpellier Paillade Natation). Elle rejoint en seconde, le Centre fédéral handisport au Creps de Bordeaux. En 2019 elle obtient le bronze au championnat de France petit bassin et une sélection pour une Coupe du monde avec l’équipe de France espoir qui n’a pu avoir lieu du fait de la pandémie.

Luan s’est forgée une volonté de fer et se prépare assidûment pour atteindre son rêve : participer au JO 2024 en para-triathlon.

Maxime-Gaël NGAYAP : un judoka prometteur

Membre de l’INSEP depuis 2018, il évolue dans le groupe de l’élite du judo français. Il obtient le titre de champion de France junior de -90kg en 2021 qui lui ouvre les portes des championnats d’Europe junior où il devient champion par équipe. Il enchaine la saison avec une médaille de Bronze aux championnats du Monde juniors et devient champion du Monde par équipe juniors 2 jours après cette médaille en individuel. En 2022 il intègre l’équipe de France sénior.